Aujourd’hui Romuald a hiérarchisé son catalogue avec 4 niveaux de catégories

La façon dont vous hiérarchisez votre catalogue a des conséquences directes sur la navigation de votre boutique. A trop vouloir guider ses visiteurs grâce à son menu, Romuald a complexifié l’accès à son catalogue.

Il a créé des catégories du type : « Tong > Tong de ville >Tong Brasilia > Rouge ». Au total, ce sont 4 niveaux de catégories et énormément de difficultés pour accéder aux produits.

Comment hiérarchiser votre menu ?

On ne peut pas établir de règles qui s’adaptent vraiment à chaque secteur d’activité et ses spécificités mais le nombre de produits dans la catalogue conditionne beaucoup le nombre de niveaux à adopter. Je conseille la répartition suivante personnellement :

  • Moins de 100 produits : 1 seul niveau de catégories
  • Entre 100 et 500 produits : 2 niveaux de catégories
  • Plus de 500 produits : 3 niveaux de catégories et un beau menu XXL

menu XXL

2 erreurs basiques à éviter en construisant son menu

  • Avoir plus de 7 catégories de 1er niveau différentes. C’est le seuil après lequel la mémorisation devient complexe
  • Utiliser les attributs d’un produit pour catégoriser (taille, couleur, prix…). En général, on catégorise par type / univers et on filtre / tri par attributs spécifiques à chaque produit

Qu’est-ce qu’un type / univers ? Qu’est-ce qu’un attribut ?

  • tong est un univers de produit
  • tong de ville est également un univers / type
  • Brasilia est une marque attribuée à un produit
  • rouge est une couleur attribuée à un produit

Si l’on oublie le nombre de produits de son catalogue, Romuald n’a besoin que de 2 niveaux de catégories dans son menu. Cependant, il peut guider ses visiteurs en proposant de trier / filtrer ensuite par couleur de tong de ville par exemple !

Une recherche fine et précise

L’intérêt est double car l’internaute va pouvoir affiner sa recherche en croisant les attributs. Par exemple, il pourra filtrer pour n’afficher que les tongs rouges à moins de 50€.

Articles sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *